Résumé

Pierre Antoine Courouble signe ici l’un de ses livres les plus imaginatifs. Partant de faits réels, il emmène le lecteur dans le dédale d’un procès qui met en scène les plaidoiries de témoins essentiels dans cette affaire de la Bête du Gévaudan qui défraya la chronique et terrifia, à juste titre, les populations de 1764 à 1767, sous le règne de Louis XV.

L’ouvrage est abondamment illustré par les tableaux originaux de Gérard Lattier. Pendant cinq ans, cet artiste singulier, peintre et conteur, a réalisé sur panneaux de bois en grand format : une histoire de la Bête du Gévaudan.

Cette série de tableaux est une œuvre majeure dans le parcours artistique de Gérard Lattier. Elle est exposée en permanence à Saint-Étienne-de-Lugdarès, commune où la Bête sévit la première fois en tuant la petite Jeanne Boulet le 30 juin 1764.

Dans sa préface, Jean-Claude Bourret, un des spécialistes reconnus de cette énigme historique qui garde encore tant de secrets depuis deux-cent cinquante ans, salue le travail de l’auteur et celui de l’illustrateur :

« L’idée d’écrire un procès imaginaire fera date dans la volumineuse bibliographie consacrée au sujet de la Bête
 du Gévaudan. L’écriture est complétée, fort à propos, par la reproduction des tableaux que Gérard Lattier a magistralement consacrés à l’histoire de la Bête. »

Caractéristiques techniques

Editeur : Les Éditions du Chassel

Collection : Ardèche Fragments

Publication : 21 juillet 2022

Intérieur : Couleur

Support(s) : Livre papier

Langue(s) : Français

EAN13 Livre papier : 9791090929159